Le maïs transgénique MON810 toxique pour une coccinelle

le
0
Une étude menée en laboratoire montre les effets délétères du maïs transgénique MON 810 une espèce de coccinelle. Mais il est peu probable que l'insecte soit exposé à la toxine dans les conditions naturelles.

Les coccinelles victimes collatérales du maïs transgénique MON 810? C'est ce que montre une étude publiée dans le dernier numéro de la revue Environnemental Sciences Europe et aussitôt reprise par le ministère de l'Agriculture pour justifier l'interdiction de la culture de ce maïs transgénique en France, publiée dimanche au Journal officiel.

L'équipe, dirigée par la biologiste Angelika Hilbeck de l'Institut fédéral suisse de technologie de Zurich, a confirmé que la toxine Cry1Ab, sécrétée par ce maïs génétiquement résistant à des chenilles parasites (pyrale et sésamie), avait un effet délétère sur les larves d'une espèce de coccinelle ( Adalia bipunctata). S'ils mettent un terme à la polémique parfois violente qui oppose depuis trois ans plusieurs équipes de recherche (les uns trouvant un effet, les autres non), ces travaux ne résolvent pas tout pour autant.

«C'est l'éternel problème de la toxicité et de l'exposition au risque», explique au F...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant