Le maïs OGM 810 du producteur Monsanto de nouveau autorisé

le
0
(Commodesk) Le Conseil d'Etat annule ce lundi la suspension de culture de l'OGM 810 de Monsanto, décidée par le gouvernement en février dernier. La Cour de justice européenne avait déjà remis en cause la décision française. "En principe, les autorités de l'Union européenne sont seules compétentes pour prendre des mesures de suspension et d'interdiction", souligne la plus haute juridiction administrative. Et le Conseil d'Etat, saisi à la demande de Monsanto, ajoute que "le ministre de l'Agriculture n'a pu justifier de sa compétence pour prendre les arrêtés, faute d'avoir apporté la preuve d'un niveau de risque particulièrement élevé pour la santé ou l'environnement". Le 8 septembre dernier, après la décision européenne, Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, la ministre de l'Écologie et du Développement durable, avait annoncé "qu'une nouvelle clause de sauvegarde" serait "prise le cas échéant", motivée par des "préoccupations environnementales".
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant