Le maïs italien a besoin d?eau

le
0

Les fortes chaleurs qui sévissent dans toute l'Italie impactent les récoltes de maïs. Confagricoltura, l'organisme qui rassemble les industries agricoles du pays, estime qu'un tiers des cultures de maïs risque d'être détruit cette année. La récolte devrait démarrer à la fin du mois d'août mais les pertes sont déjà annoncées à au moins 75 millions d'euros uniquement pour cette céréale.

Le 1er août, l'Association des agriculteurs italiens (AIM) a demandé au gouvernement de déclarer l'état de catastrophe naturel et d'ouvrir les barrages pour irriguer les champs. Elle estime que « la sécheresse n'est plus un événement épisodique mais une situation structurelle, même dans le nord, à laquelle il faut faire face ». Les rivières sont asséchées et les températures élevées à cause des vents chauds en provenance d'Algérie. Entre le 17 et le 31 juillet, par exemple, le niveau du lac de Côme, à l'extrême nord du pays, est descendu d'environ un demi mètre.

En 2011, l'Italie était le troisième producteur européen de maïs avec 9,8 millions de tonnes produites, derrière la France et la Roumanie. Près de la moitié des cultures de maïs se trouvent dans le nord de l'Italie, dans les régions de Vento et de la Lombardie.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant