Le maïs français en forte hausse grâce à de meilleurs rendements

le
0
(Commodesk.com) L'ensemble des récoltes 2011 de céréales diminuerait de 4% par rapport à 2010. Mais celles de maïs-grain augmenteraient de 8%, avec 14,9 millions de tonnes au 1er octobre dernier, grâce à une forte hausse des rendements, favorisés par la pluviométrie estivale. Concernant le maïs de fourrage, l'envolée se situerait 8% au-dessus de la moyenne quinquennale, précise le rapport mensuel de l'Agreste (Service de la statistique et de la prospective du ministère français de l'Agriculture). La récolte de maïs-grain est estimée à 3% au-dessus de la moyenne des cinq dernières années. Le recul des surfaces est compensé par des rendements en forte progression, qui se jucheraient à 98 quintaux par hectares, supérieurs de 6,3q/ha à la moyenne quinquennale. L'Alsace arrive en tête, avec jusqu'à 118q/ha (+14q/ha par rapport à 2006-2010). En Aquitaine, première région productrice et en Midi-Pyrénées, le rendement est évalué à quelque 102q/ha (respectivement +12q/ha et +9q/ha par rapport à 2006-2010). Dans certaines zones en revanche, les rendements reculeraient par rapport à l'an dernier, comme en Poitou-Charentes. La production de maïs fourrage s'établirait à 18,4 millions de tonnes, grimpant de 11% par rapport à il y a un an. Les rendements seraient passés à 13q/ha et dépasseraient de 6q/ha la période 2006-2010. Ils seraient en forte croissance en Bretagne et dans les Pays de la Loire, deux des principales régions productrices, se situant respectivement à 13 et 20q/ha au-dessus du rendement moyen de ces cinq dernières années. La France est largement en tête des pays producteurs de maïs grain au sein de l'Union européenne, devant la Roumanie (8 millions de tonnes), l'Italie (7,9 millions de tonnes) et la Hongrie (7,5 millions de tonnes).
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant