Le maïs canadien subit aussi la sécheresse

le
0

La vague de chaleur et de sécheresse qui s'est abattue aux Etats-Unis touche aussi l'est du Canada. Les régions du sud de l'Ontario et du Québec, d'où provient la majeure partie de la production de maïs du pays, sont particulièrement concernées, selon les données du ministère de l'Agriculture, avec par endroits des précipitations moyennes de ces 30 derniers équivalant à moins de 40% des normales saisonnières. Les rendements de maïs pourraient être sensiblement réduits.

Le Canada n'a qu'une position très modeste parmi les producteurs mondiaux de maïs, avec autour de 11 millions de tonnes ces deux dernières années, soit à peine plus de 1% des récoltes mondiales. Mais avec la chute draconienne des prévisions de récoltes aux Etats-Unis et ses conséquences sur les prix du maïs, une réduction notable des rendements canadiens - la production est attendue jusque-là à 13 millions de tonnes par l'USDA, étant une extension des surfaces de culture -  pourrait avoir des conséquences, au moins sur le marché local.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant