Le Maire : «L'UMP n'est pas une secte, une bande ou un clan»

le
0
Le Maire : «L'UMP n'est pas une secte, une bande ou un clan»
Le Maire : «L'UMP n'est pas une secte, une bande ou un clan»

Ancien ministre, de Sarkozy et ex-bras droit de Villepin, le député Bruno Le Maire mène campagne à l'UMP sur le thème du renouveau.

Comment le gouvernement a-t-il géré le conflit à la SNCF ?

BRUNO LE MAIRE. Il n'a pas géré le conflit ! Et le projet de loi qui sera soumis au vote mardi ne résout pas les problèmes. Il conforte le statut des cheminots alors que, si nous voulons avoir une entreprise ferroviaire plus compétitive et qui, demain, crée des emplois, il faut mettre fin à ce statut. Je suis opposé à ce texte et je voterai contre.

Le triumvirat Juppé-Fillon-Raffarin peut-il remettre l'UMP sur les rails ?

La mission principale du triumvirat, c'est de préparer dans les meilleures conditions le congrès de l'automne. Je souhaite que l'élection du prochain président de l'UMP soit rigoureusement l'inverse de ce qu'a été l'élection de 2012. Cela ne doit pas être une guerre des chefs, mais un vrai débat de projets et le choix par les militants de celui qui dirigera le parti dans les années qui viennent.

Pourquoi êtes-vous candidat à la présidence du parti ?

Je suis candidat pour porter un projet de renouveau. C'est ce que veulent les militants et c'est la condition de la victoire pour la droite lors des élections à venir. Renouveau dans les pratiques politiques, dans les idées, dans les visages qui incarnent le parti. Cela suppose aussi de reconnaître nos erreurs passées.

C'est-à-dire ?

Nous avons profondément déçu dans ce que nous avons fait, comme dans la manière dont nous nous sommes comportés. Nous ne retrouverons de la crédibilité que si nous retrouvons de la dignité. Un parti, ce n'est pas une secte, une bande ou un clan. Il faut retrouver le sens de l'intérêt général.

Concrètement, comment peut se traduire ce renouveau ?

L'UMP doit donner des responsabilités aux jeunes qui se sont battus aux municipales et ont remporté des victoires formidables sur tout le territoire. Je refuse que ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant