Le maire du Mont-Saint-Michel en correctionnelle

le
1
Éric Vannier, patron du groupe «Mère Poulard», est accusé par un rival politique et commercial d'avoir intrigué pour que les touristes passent obligatoirement devant ses établissements.

Le maire (sans étiquette) du Mont-Saint-Michel, Éric Vannier, doit comparaître mercredi à Coutances (Manche) pour «prise illégale d'intérêt». Ce procès est la conséquence d'une plainte de son rival politique et commercial, Patrick Gaulois, lui-même ancien maire du site exceptionnel, haut lieu touristique français avec quelque 3 millions de visiteurs annuels.

Selon l'accusation, M. Vannier, fort de son statut d'élu et d'entrepreneur de premier plan - la Mère Poulard, c'est lui, aurait pu dire Flaubert - aurait intrigué pour que les navettes acheminant, depuis avril 2012, les touristes, partent d'un emplacement providentiellement situé devant des établissements lui appartenant. Ce qui les contraint à marcher sur quelques centaines de mètres pour accéder à l'abbaye, aux ruel...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 29 jan 2013 à 18:40

    Que la justice passe...Mais qu'elle "passe bien" !...