Le maire de Rome valide des mariages homosexuels

le
0

ROME, 18 octobre (Reuters) - Le maire de Rome, Ignazio Marino, a reconnu samedi la validité de 16 mariages homosexuels célébrés hors d'Italie, provoquant les réactions courroucées du ministre italien de l'Intérieur et de l'Eglise catholique. Fait sans précédent dans la capitale italienne, l'élu de centre gauche a officiellement enregistré dans sa mairie les mariages conclus à l'étranger par des couples italiens gays et lesbiens. Le mariage homosexuel est interdit en Italie mais plusieurs municipalités acceptent de valider les unions de ce type conclues hors du pays. Ironique, le ministre de l'Intérieur Angelino Alfano, membre du Nouveau Centre-Droit, a affirmé que le maire de Rome n'avait fait que "signer des autographes" en transcrivant ces unions homosexuelles dans ces registres. Maurizio Gasparri, sénateur de Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi, a accusé Ignazio Marino de défier la loi et a réclamé sa démission. La conférence épiscopale italienne, dans un communiqué, a jugé "inacceptable" l'initiative du maire. Un petit groupe de manifestants s'était rassemblé devant la mairie en brandissant des pancartes et en scandant des slogans hostiles au mariage homosexuel. (Gavin Jones, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant