Le maire de Londres rejette Cameron dans l'ombre

le
0
Au congrès des tories, dont il pourrait devenir le champion, il a pris la vedette au grand dam du premier ministre.

«Au fait, bon anniversaire, David!» Pour ses 46 ans, David Cameron se serait bien passé du cadeau. Lors du congrès du Parti conservateur qu'il dirige, à Birmingham, le premier ministre a reçu mardi, devant des milliers de militants, les v½ux de Boris John­son, le maire de Londres, venu lui ravir la vedette. Accueilli la veille au soir comme une rock star à la gare de la ville - pourtant peu acquise aux conservateurs - par une émeute de photographes, de journalistes et de supporteurs scandant «Boris, Boris, we love you», il a créé l'événement lors de ses multiples apparitions au congrès et a été omniprésent dans les médias.

Rictus forcé, Cameron n'a eu de cesse d'assurer qu'il ne prenait pas ombrage de cette concurrence. «Pas du tout, je suis ravi que Boris soit là pour mon anniversaire. Cela pourra me laisser un peu de temps pour moi parce qu'il a tellement à dire et à offrir au parti conservateur», a-t-il grincé, ajoutant qu'il était toujours content d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant