Le maire de Londres fustige le "mépris" de l'UE envers Cameron

le
0
    LONDRES, 14 décembre (Reuters) - Le maire de Londres, Boris 
Johnson, a accusé lundi les dirigeants européens de faire preuve 
d'un "imprudent mépris" face au projet de David Cameron de 
renégociation des relations entre la Grande-Bretagne et l'Union 
européenne. 
    Le Premier ministre britannique entend obtenir des 
modifications de ces arrangements communautaires avant de 
soumettre à référendum, d'ici la fin 2017, la question du 
maintien ou non de la Grande-Bretagne dans l'UE. 
    Selon le dernier état des lieux en date des négociations 
amorcées il y a un mois, le principal point de blocage porte sur 
la volonté de Cameron d'obtenir que les ressortissants de pays 
membres de l'UE qui viennent travailler au Royaume-Uni ne 
puissent y bénéficier des prestations sociales lors de leurs 
quatre premières années de résidence. (voir  ID:nL8N13W39W ) 
    Dans une tribune publiée par le quotidien The Telegraph, le 
maire conservateur de Londres estime que les Européens "se 
trompent radicalement et dangereusement s'ils pensent que le 
Premier ministre veut rester dans l'UE à tout prix". 
    "Le David Cameron que je connais est bien plus eurosceptique 
que nombre de ses homologues", poursuit Boris Johnson. "La 
suggestion du Premier ministre est modeste et sensée. Elle a été 
traitée par un imprudent mépris. Ce pays pourrait avoir un 
avenir viable et enthousiasmant à l'écart des modalités 
actuelles de l'UE." 
 
 (Kylie MacLellan; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant