Le maire de Berlin contraint de réviser ses ambitions

le
0
Figure montante du SPD, Klaus Wowereit est fragilisé par les retards pris dans la construction du nouvel aéroport.

Symbole de sa renaissance, l'ouverture du grand aéroport de Berlin devait faire la fierté de la capitale allemande. Et servir de tremplin aux ambitions nationales de son maire social-démocrate, Klaus Wowereit. Au lieu de cela le projet est devenu le sujet de moqueries préféré des Allemands: le conseil de surveillance de l'aéroport international Willy-Brandt doit annoncer officiellement, ce vendredi, un nouveau report de son inauguration, le quatrième depuis sa planification.

«C'est une honte pour l'Allemagne!», s'exclame le quotidien populaire Bild. L'ouverture prévue en grande pompe de l'aéroport le 3 juin avait été reportée in extremis au printemps en raison de problèmes dans les systèmes de détection d'incendie. Une nouvelle date avait été fixée au 17 mars 2013... Finalement, il ne devrait pas entrer en fonction avant le 27 octobre 2013, soit dans plus d'un an, selon Bild. Dans un pays où la bonne planification et la ponctualité ont été élevées au r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant