Le maire d'Orléans terrifié par Halloween

le
1
La ville d'Orléans a pris un arrêté pour encadrer sévèrement la fête d'Halloween (photo d'illustration).
La ville d'Orléans a pris un arrêté pour encadrer sévèrement la fête d'Halloween (photo d'illustration).

Si vous habitez Orléans, vous ne risquez pas d'être harcelé par des zombies, sorcières et autres vampires en cette soirée d'Halloween. Et pour cause : le maire en personne les a déjà chassés ! Olivier Carré, maire Les Républicains de la préfecture du Centre-Val de Loire, a pris un arrêté insolite anti-Halloween, révèle Libération

. La fête représenterait une menace pour ses administrés, selon l'édile.

Le premier article de l'arrêté, pris le 26 octobre, stipule clairement que « tout regroupement ou toute déambulation, en ce qu'ils sont pendant la fête d'Halloween particulièrement vecteurs de comportements violents et d'incivilités et ainsi de nature à porter atteinte à l'ordre, à la sécurité et à la tranquillité publiques sont interdits du lundi 31 octobre 17 heures au mardi 1er novembre 2016 à 5 heures ». La municipalité va même plus loin en interdisant le port d'armes... factices, « dont l'apparence est telle qu'il est possible de les confondre avec une arme véritable et de susciter une méprise (ex. : airsoft, paintball, sabre?) ».

Championne des arrêtés

Même si lors de la soirée d'Halloween, certains aiment jouer à se faire peur, gare aux téméraires : toute personne qui se baladerait avec un accessoire jugé menaçant s'expose à « une amende prévue pour les contraventions de première classe », précise l'arrêté. Pour justifier cet excès de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mletour2 il y a 6 mois

    tous les maires devraient faire de même, Halloween dérive complètement et partout il y a des groupes d'ados ou autres qui ne sont plus des enfants et qui circulent masqués -ce qui est interdit- pour dégrader et mettre la pagaille