Le maire centriste de Biarritz mis en examen

le
0
LE MAIRE CENTRISTE DE BIARRITZ DIDIER BOROTRA MIS EN EXAMEN
LE MAIRE CENTRISTE DE BIARRITZ DIDIER BOROTRA MIS EN EXAMEN

BORDEAUX (Reuters) - Le maire de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) Didier Borotra (MoDem) a été mis en examen mardi soir après une journée de garde à vue dans le cadre d'une affaire d'annulations de quelque 3.600 contraventions dans sa commune, a-t-il indiqué à la presse.

Placé en garde à vue dès 8h30 mardi au commissariat de police de Bayonne, le maire de la cité basque est sorti du palais de justice en début de soirée après avoir été mis en examen par la juge Anne Francavilla.

Il a indiqué s'être expliqué avec la justice pour la première fois et être confiant sur l'issue de l'affaire.

La police judiciaire avait effectué une perquisition à l'hôtel de ville le 12 novembre dernier, sur commission rogatoire de la juge, dans le cadre de cette instruction ouverte contre X en avril 2012 pour destruction, soustraction ou détournement de fonds publics ou pièces par personne dépositaire de l'autorité publique ou l'un de ses subordonnés.

Le 3 décembre le directeur de la police municipale de Biarritz avait déjà été mis en examen dans cette affaire.

Les faits présumés avaient été révélés par le journal Sud-Ouest s'appuyant sur un rapport d'audit de la police municipale de la ville.

Ce rapport faisait état de 3.619 contraventions annulées vraisemblablement de manière illicite entre mars 2009 et septembre 2010 pour un montant global avoisinant les 70.000 euros.

Maire de Biarritz depuis 1991, sénateur de 1992 à 2011, Didier Borotra ne briguera pas un quatrième mandat municipal consécutif en mars prochain.

Claude Canellas, édité par Marion Douet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant