Le magot de Kim Jong-un dans les banques chinoises

le
1
Dans les coffres forts des banques chinoises, le dirigeant nord-coréen aurait des centaines de millions de dollars, à l'abri des sanctions de l'Onu.

Correspondant à Pékin

Le dirigeant nord-coréen aurait une jolie cassette dans des coffres chinois. Selon la presse sud-coréenne, qui cite des «sources gouvernementales», Kim Jong-un aurait mis à l'abri des centaines de millions de dollars dans des banques chinoises, à Shanghai et ailleurs. Or, pour des «raisons non identifiées», cette fortune aurait été exclue des nouvelles sanctions votées à l'Onu la semaine dernière, avec l'accord de Pékin.

Ces mesures visent notamment les sources de financement du régime, grossissant une liste noire d'individus ou de sociétés soumis à des gels d'avoirs et des interdictions de voyager, et pointant des produits de luxe que les privilégiés du système ne pourront plus importer. Elles ont été prises en réponse au troisième essai nucléaire nord-coréen du 12 févr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • farouxfr le mercredi 13 mar 2013 à 15:37

    Il peut inquièter la région, déclencher un conflit, provoquer la mort de nombreuses personnes, on lui laissera son fric, l'on ne touchera pas à son magot volé sur le dos du peuple nord-Coréen. Belle mentalité peu flatteuse pour la démocratie occidentale!