Le magnat de Hong Kong Peter Woo vend sa filiale télécoms

le
0
    HONG KONG, 13 juin (Reuters) - Wharf Holdings  0004.HK , le 
groupe du magnat de Hong Kong Peter Woo, cherche à vendre son 
activité de télécoms et a invité plus d'une dizaine de 
repreneurs potentiels à soumettre des offres, a-t-on appris de 
sources proches du dossier. 
    Les groupes chinois Anbang Insurance Group, Ping An 
Insurance Group  601318.SS  et Tsinghua Unigroup ont été 
contactés ainsi que les sociétés occidentales de 
capital-investissement KKR & Co  KKR.N , CVC Capital et TPG 
Capital Management, ont précisé les sources à Reuters. 
    Les offres pour le premier tour d'enchères sont attendues 
jusqu'à la fin juin, ont-elles ajouté. 
    Wharf Holdings, propriétaire de centres commerciaux 
prestigieux à Hong Kong, a décidé l'an dernier de lancer un 
réexamen stratégique de sa division de communications, de médias 
et de divertissement qui comprend notamment Wharf T&T, deuxième 
opérateur de téléphonie fixe du territoire, et la société cotée 
I-cable Communications  1097.HK . 
    Wharf T&T a généré l'an dernier un excédent brut 
d'exploitation (Ebitda) d'environ 100 millions de dollars US et 
pourrait être cédé à un multiple d'environ 10 ou 11 fois ce 
résultat, soit une valorisation d'un peu plus d'un milliard de 
dollars (888 millions d'euros), selon les sources. 
    Les opérateurs télécoms locaux HKBN  1310.HK  et SmarTone 
Telecommunications ont également été invités à participer au 
premier tour d'enchères, ont dit les sources. 
    Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès des différentes 
parties citées. 
    Anbang et Ping An sont des assureurs mais cherchent, comme 
d'autres grands groupes chinois, à se diversifier et à 
s'internationaliser dans le contexte de ralentissement de la 
croissance de la deuxième économie mondiale. 
    Depuis le début de l'année, les fusions et acquisitions 
menées par des groupes chinois à l'étranger ont totalisé 103 
milliards de dollars selon les données Thomson Reuters, à 
comparer à des emplettes de 113 milliards de dollars, un record, 
en 2015.  
 
 (Denny Thomas, Véronique Tison pour le service français)) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant