Le magicien allemand de la Mersey

le
0

A Liverpool depuis moins d’un an, l’ancien du Borussia a inculqué sa hargne à ses joueurs pour viser la finale de Ligue Europa ce mercredi.

Dès le début de la saison 15-16, Liverpool débarque Brendan Rodgers. Empêtré dans le fond du classement, il fallait un électrochoc aux joueurs de la Mersey. Et quoi de mieux que Jürgen Klopp pour apporter de la hargne : « Ceux qui sont motivés et concentrés sur leur travail, je les accueille à bras ouverts », brandit-il comme leitmotiv. Sans club depuis la fin de son aventure à Dortmund, l’Allemand n’est pas le plus grand tacticien mais l’archétype du genre de personnes que les Anglais adorent : passionné, énergique, gagneur. S’il n’a pas accompli de miracle en championnat, neuvième et donc pas d’Europe l’année dernière, ce fighting spirit a accompli des exploits en Ligue Europa. Le meilleur exemple reste le quart de finale entre Liverpool et le Borussia. Menés 2-0, les coéquipiers de Divock Origi doivent marquer à trois reprises après la mi-temps pour se qualifier. Au coach de trouver les mots comme le concède Origi : « Il nous a dit : créez quelque chose que vous pourrez raconter à vos petits-enfants, faites de cette nuit un moment unique pour nos supporters. Et on y a cru ». La magie a opéré et le meneur d’hommes a écrit un peu plus sa légende avec comme point d’orgue ce soir ?
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant