Le «made in France» menacé par une taxe

le
3
En signe de protestation, les entreprises moyennes vont faire livrer à François Hollande un panier de produits fabriqués en France.

Alors que le gouvernement envisage de créer une nouvelle taxe, calculée sur l'excédent brut d'exploitation (EBE), la panique monte chez les entreprises de tailles intermédiaire (ETI), ces entreprises moyennes dont la France manque cruellement et qui font le succès de l'Allemagne. Prédisant une «catastrophe», l'ASMEP-ETI, le syndicat des entreprises de taille intermédiaire, va faire porter mercredi à François Hollande, Jean-Marc Ayrault et plusieurs de leurs ministres... un panier de produits «Made in France», mêlant cahiers Clairefontaine, fromages Bel, stylos Bic, produits de beauté Sisley, pinceaux Bricorama, chocolats Michel Cluizel, balle de tennis Babolat, herbes culinaires congelées Darégal etc. Une manière de tirer la sonnette d'alarme et de montrer que «derrière le débat fiscal, il y a des gens, des produits et que les...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le samedi 5 oct 2013 à 08:17

    Les sos ne sont pas à une contradiction près. De toutes manières on est sauvé on a élu le roi des synthétiseurs (enfin pas moi) afin de mettre en musique les pour, les contres, et les sans opinion. Bien entendu, ce n'est ni du Bach, ni Mozart, c'est plutôt "petite musique de celui qui nuit"...

  • nayara10 le vendredi 4 oct 2013 à 21:19

    Ils ne piqueront l'argent qu'à ceux qui ne votent pas pour eux..Plus ils goinfreont les fénéants et parasites de tout bord ,plus ils sont sûr de leur "capital vote"..Par contre ,ils coûlent la FRANCE et en n'ont que faire,puisqu'ils se remplissent les poches avec la sueur de votre front....

  • jean.e le lundi 30 sept 2013 à 15:55

    sont fous les socialistes