Le « made in France » fait moins recette

le
0
Seules 13 % des entreprises déclarent avoir comme objectif d'acheter français en 2014, contre 18 % l'année dernière.

L'année 2013 avait semblé être marquée par le renouveau du «made in France». Son promoteur, Arnaud Montebourg, n'avait pas ménagé ses efforts, en faisant une sorte de cause nationale: soutien aux entreprises en difficulté, exposition des objets «made in France» au ministère, appel à une «réorientation de l'achat public» vers plus d'«esprit patriotique» - le ministre du Redressement productif avait aussi invité les opérateurs télécoms (Orange, SFR, Bouygues et Free) à passer des commandes à l'équipementier Alcatel-Lucent en difficulté, plutôt qu'à son concurrent chinois. Après avoir posé en une d'un magazine revêtu de produits fabriqués sur le territoire (la marinière Armor Lux...), Arnaud Montebourg a dévoilé la semaine dernière un calendrier 2014 pour promouvoir l'industrie française mettant en scène des salariés d'entreprises soutenues par...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant