Le M23 reste en embuscade avant les négociations de Kampala

le
0
Les rebelles devaient se retirer à 20 kilomètres de Goma avant que ne s'ouvrent les négociations. Le compte n'y est pas et pas davantage la confiance.

Envoyée spéciale à Goma

Trois hommes assis sur un banc au bord de la route, d'autres en train de faire leur marché, les soldats du M23 ne cherchent même pas à dissimuler leur présence. À six kilomètres du centre de Goma, ils ne respectent pas leur engagement de se retirer à 20 kilomètres de la capitale du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo. «Le texte de l'accord n'est pas précis», se défausse un des membres du mouvement avant d'ajouter, avec un grand sourire ironique, «on est des politiques, on joue sur les mots, c'est normal».

Selon cet accord, signé samedi dernier à Kampala en Ouganda, ce retrait était le préalable à la tenue des négociations avec le président congolais, Joseph Kabila. Le leader du Mouvement des rebelles du M23, le pasteur Jean-Marie Runiga, a ch...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant