Le lupus : mieux compris et mieux traité

le
0
Cette maladie aux origines multipolaires dispose de nouveaux traitements.

» Le lupus à l'ère des biothérapies

» La complexité du lupus cutané

C'est la plus fréquente des maladies rares. Le lupus érythémateux systémique, ou LES*, tire son nom d'un symptôme typique qui n'est pourtant présent que chez 60% des malades: une rougeur ou un érythème du visage en forme de masque de loup, couvrant les pommettes, les ailes du nez, le front et le pourtour des yeux. Cette maladie auto-immune, où le système immunitaire déréglé se retourne contre les propres cellules du sujet, est dite systémique car elle peut toucher n'importe quel organe. Son pronostic reste sévère, mais s'est beaucoup amélioré en quelques années. Quand la maladie s'exprime sur la peau, il est parfois difficile de différencier les atteintes du lupus systémique et celles d'une autre forme de lupus, purement cutané et bien plus bénin.


Le lupus systémique concerne 20.000 à 30.000 personnes en France. Cette maladie, reconnue comme affection de longue durée, touche

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant