Le Ludogorets Razgrad s'invite à la fête

le
0
Le Ludogorets Razgrad s'invite à la fête
Le Ludogorets Razgrad s'invite à la fête

Sans que personne ne s'en émeuve, le Ludogorets Razgrad fait son retour en Ligue des champions, deux ans après sa première participation. Les Bulgares affrontaient déjà Bâle en phase de poules, et avait réussi un parcours surprenant. Et même si personne n'y croit, le Ludogorets jure qu'il est là pour gagner. Et si ce n'était pas que de la fanfaronnade ?

Les Suisses ont beau avoir la réputation d'être modérés, et d'éviter la vantardise, la presse helvète ne se cachait pas ces derniers jours pour expliquer que la victoire de Bâle ce soir face au Ludogorets Razgrad était obligatoire. Car le FC Bâle est face à un calcul simple : les deux premiers strapontins semblent réservés aux ogres du groupe A, le PSG et Arsenal. Mais en cas de craquage de l'un ou de l'autre, autant tenter d'en profiter, ce qui commence par récupérer les points faciles là où ils sont, du côté de la Bulgarie. Car les gars du Ludogorets n'auront pas le choix, et devront se coltiner l'étiquette du Petit Poucet tout le long de la phase de poules. On les dit déjà condamnés à entendre un " Vous êtes le maillon faible, au revoir " à la fin de la manche, et pourtant, les Aigles – leur surnom – balancent à tout va qu'ils n'ont peur de rien. " Nous savons que Bâle est une bonne équipe, mais rien à craindre. Notre objectif est la première place du groupe ", assénait le gardien Vladislav Stoyanov – également portier de l'équipe de Bulgarie – sans sourciller devant les journalistes bulgares. Quant au coach, George Dermendjiev, il affichait lui aussi son ambition : " Tout le monde pense que le FC Bâle est meilleur que la dernière fois que nous avons joué contre lui. Mais nous aussi, nous avons progressé. Et je pense que vous allez le voir. " Car il y a deux dans, Bâle et Razgrad se retrouvaient déjà dans la même poule en Ligue des champions. Et déjà, les Bulgares étaient censés servir de punching-ball. Ce qui n'avait pas été le cas.

Millionnaire grâce aux chaussures

Les équipes à battre de ce groupe A se nomment Paris et Arsenal. En 2014, ceux du groupe B étaient le Real Madrid et Liverpool. Les deux premières places leur semblaient promises, avec un scénario tout écrit : Bâle troisième et bon pour la Ligue Europa, et les Bulgares loin derrière, après avoir profité de la chance d'être là et pris des selfies avec les stars. La deuxième place sera finalement pour Bâle, et Liverpool ne terminera qu'à un petit point devant le Ludo. Qui s'attendait à ce que le Ludogorets, cette équipe inconnue perdue dans la petite ville de Razgrad – 35 000 habitants au Nord du pays – donne quelque chose ? Car le Ludogorets Razgrad a longtemps été un club condamné à végéter dans l'anonymat de la…

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant