Le Louvre des Antiquaires se vide lentement mais sûrement

le
0
Ses locataires reprochent au propriétaire, qui rejette l'accusation, de laisser mourir le lieu.

Fin juin, la galerie Les Enluminures qui vend des ½uvres du Moyen Âge a fermé au Louvre des Antiquaires. Tout comme la boutique Laury-Bailly, spécialiste des tableaux du XIXe siècle, partie s'installer au Village suisse dans le XVe arrondissement de Paris. Des défections qui s'ajoutent à une longue liste. L'année dernière, dix galeries installées à cette adresse ont mis la clé sous la porte. En fait, le Louvre des Antiquaires a beau être situé au c½ur de la capitale - à deux pas du Palais-Royal et du Musée du Louvre - il est déserté par les antiquaires. À son heure de gloire, dans les années 1990, ses 250 emplacements étaient presque tous occupés par des galeries d'art.

Aujourd'hui, il en reste seulement une soixantaine. Une situation difficile à vivre pour ceux qui ont une boutique dans cet endroit. Car, du coup, les collectionneurs sont moins nombreux à venir faire leurs emplettes ici. «Seulement trois ou quatre personnes entrent dans mon magasin t

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant