Le logo Yahoo! s'amincit mais garde son point d'exclamation

le
0
Le logo Yahoo! s'amincit mais garde son point d'exclamation
Le logo Yahoo! s'amincit mais garde son point d'exclamation

Le groupe internet américain Yahoo! a aminci les lettres de son logo et banni les lignes droites, mais gardé son point d'exclamation et sa couleur violette, selon une nouvelle version de la marque dévoilée mercredi soir."Nous voulions un logo qui reste proche de nos racines (fantaisiste, violet, avec un point d'exclamation) mais qui reflète l'évolution de nos produits", a expliqué la chef du marketing de Yahoo!, Kathy Savitt, dans un blog publié sur le réseau social Tumblr, propriété de Yahoo!.Sur le site de Yahoo! jeudi, on pouvait voir le point d'exclamation danser autour des lettres du logo avant de se poser à la droite du mot.L'actualisation du logo a lieu alors que ce pionnier de l'internet cherche à se réinventer après avoir été éclipsé par le géant Google dans la recherche en ligne.Le nouveau logo veut aussi incarner un groupe dirigé depuis l'an dernier par une transfuge de Google, Marissa Mayer, a ajouté Mme Savitt.Depuis que la nouvelle directrice générale a pris ses fonctions début 2012, le groupe californien a racheté plus de 20 start-ups, dont le site de blogs Tumblr pour 1 milliard de dollars.Mme Mayer a indiqué que l'équipe de Yahoo! "ne voulait aucune ligne droite dans le logo. Les lignes droites n'existent pas dans les formes humaines et sont extrêmement rares dans la nature, donc la touche humaine du logo repose sur le fait que toutes les lignes ont au moins une légère courbe". Selon Mme Mayer, le nouveau logo évoque "l'exclamation Yahoo!" avec un deuxième "0" plus grand que le premier. "Nous voulions garder cela et faire quelque chose de ludique avec les +OO+", a expliqué Mme Mayer."Nous avons envisagé des lettres minuscules mais au final nous avons pensé que le logo serait plus lisible en majuscules, surtout sur les petits écrans", a aussi fait valoir la dirigeante du groupe qui a mis l'accent depuis son arrivée sur les appareils mobiles, la vidéo, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant