Le logement neuf encore essoufflé

le
8
Johnny Habell/shutterstock.com
Johnny Habell/shutterstock.com

(Relaxnews) - Demande terne, stocks gonflés et financements fragiles pour les acheteurs, l?immobilier neuf peine à redémarrer selon l?Insee qui a publié vendredi 25 octobre son enquête trimestrielle de conjoncture dans la promotion immobilière.

L?immobilier neuf n?est pas encore dans le vert. Si les promoteurs tablent sur une amélioration des mises en chantier de logements dans les trois mois à venir, la demande reste dégradée en octobre. Mais pour l?Insee, qui a publié vendredi 25 octobre, son enquête trimestrielle de conjoncture dans la promotion immobilière, avec -40%, le solde d?opinion affiche enfin un léger mieux. Même s?il est bien loin de sa moyenne depuis 1991 qui est de -6%, il s?éloigne toutefois des -45% de janvier dernier et des -49% d?avril.

La baisse des prix recule

En outre, les invendus continuent de progresser en alimentant les stocks. Mais la baisse des prix des logements par rapport à juillet dernier se tasse, toujours selon cette enquête trimestrielle de l?Insee. Les promoteurs ont également constaté un apport personnel et des moyens de financements qui s?amenuisent du côté des acheteurs de logements neufs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3553345 le dimanche 27 oct 2013 à 09:27

    JE ME REPOSE JUSQU A 2017 LADROITR VA REMETTRE DE L ORDRE APRES AVOIR VIRE TOUS CES DELINQUANTS DE SOCIALO

  • ben.doir le samedi 26 oct 2013 à 19:14

    Mais faut arreter de dire hollande par ci hollande par la. Sarko cest pareil il a juste fait gonfler la bulle immmobilière. Les prix sont trop haut et depuis longtemps. Le marchè est bloqué et cest à cause des prix et de la conjoncture et pas la fiscalité qui a permi aux petits prprio de spéculer. La croissance mondiale edt en berne, faut arreter de croire que les politiques francaises ont un impact fort. Fallait faire des réformes pendant la croissance mais ca persone de gauche ou droite la fai

  • M1961G le samedi 26 oct 2013 à 18:31

    la politique de hollande est une politique d'immobilisme . les français attendent 2017 pour y voir plus clair . en attendant on dors.......

  • M6111389 le samedi 26 oct 2013 à 06:57

    dbonn ... entièrement d'accord avec vous

  • M5299935 le samedi 26 oct 2013 à 06:50

    Tout va vau l'eau avec les filous qui nous dirigent : l'immobilier, l'épargne dirigée vers les entreprises, la transition énergétique ...etc """"on fait des promesses alléchantes puis on change les règles une fois le poisson dans la nasse""""""" on avait promis un prix pour le rachat du courant produit par les éoliennes ou le photovoltaïques ... mais pour combien de temps???????

  • am013 le vendredi 25 oct 2013 à 19:35

    mais arréyez de lancer des chimères sur l'immobilier ! comment voulez vous que cela reparte avec toutes les taxations en vigueur ?! Et même si c'était pas le cas, quand on voit que la rétroactivité fiscale s'applique au détriment de ceux qui investissent, plus personne n'ose toucher à quoi que ce soit !

  • dbonn le vendredi 25 oct 2013 à 18:54

    Investir pour louer quand tout change et tu restes coincé avec ton crédit qui lui ne change pas. Ou acheter pour soi et une fois fini le crédit on t'invente une taxe sur loyer fictif. Autant ne plus rien faire, bosser à mi-temps toucher l'apl!!!

  • gglafont le vendredi 25 oct 2013 à 17:49

    Investisseurs fuyez ou achetez à l'étranger, la législation vous garantit de perdre à terme en contrepartie d'une petite défisc tout de suite qui pourra de toute façon être remise en cause demain par les cancrélus de l'assemblée nationale.