Le Livret A, délaissé

le
0

Le taux de rémunération du Livret A est en baisse, à 1% depuis ce 1er août 2014. Mais depuis le début de l'année, le produit d'épargne est l'objet d'une désaffection des Français.

Une collecte en baisse pour le Livret A

Le Livret A est un produit d'épargne très populaire en France. À ce jour, il affiche un encours de 268 milliards d'euros et ce produit permet en grande partie de financer le logement social du pays.

Pour autant, on observe un réel retrait de la part des détenteurs de ce livret réglementé par l'État. De janvier à juin 2014, la collecte totale a atteint 3,76 milliards d'euros. Or, le Livret A totalisait une collecte de 15,5 milliards d'euros sur les six premiers mois de l'année 2013. Durant le seul mois de mai, 90 millions d'euros ont été retirés et en juin, le montant des retraits a même atteint les 130 millions d'euros. La perspective des vacances et les charges à assumer n'expliquent que partiellement cette tendance à la décollecte.

Un taux de rémunération peu attractif

Le grand handicap du Livret A aux yeux des épargnants est assurément son très faible taux de rémunération. À seulement 1,25% depuis un an, il a encore été baissé à 1% au 1er août 2014. Ce produit d'épargne est donc distancé au profit des livrets bancaires et de l'assurance vie, ou encore du Plan d'Épargne Logement, dont le taux plancher est de 2,5%.

Des atouts subsistent

L'augmentation du plafond de dépôt à 22 950€ en janvier 2013 avait encouragé les épargnants à placer leurs économies sur le Livret A. Mais cet élan a visiblement souffert du taux de rendement. La liquidité de l'épargne et la sécurité restent les seuls atouts, non négligeables, du Livret A.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant