Le Livre blanc de l'Aspim donne aux fonds ISR un rôle pour le logement

le
0
(NEWSManagers.com) -
L'Association française des sociétés de placement immobilier (Aspim) a présenté hier son Livre Blanc intitulé " 10 idées pour le logement " . Ce document de réflexion et de propositions s'appuie sur l'expérience acquise par les professionnels de l'épargne immobilière intermédiée (SCPI, OPCI). Dans ses réflexions, l'Aspim souligne la nécessité de dynamiser le rendement de l'épargnant de manière à drainer l'épargne des ménages vers les logements intermédiaires.

Parmi les mesures recensées, l'Aspim évoque la mise en place de produits dissociés permettant notamment d'attirer l'investissement socialement responsable aujourd'hui largement étranger au secteur du logement. Il est ainsi question de promouvoir les fonds ISR permettant la mise en place d'une garantie à moyen terme de l'épargnant (quinze ans au moins) avec en contrepartie un partage de plus-value à la revente du bien immobilier au bénéfice de l'investisseur ISR.

En outre, l'Aspim propose de promouvoir les fonds d'épargne salariale vers les supports logement des fonds d'épargne salariale avec un passage de 10 % à 30 % du plafond d'investissement en logements.

L'association milite également, tant pour les OPCVM ISR que pour les régimes de capitalisation publics ou les régimes de retraite privés revendiquant une orientation ISR, que soient définies des lignes directrices pour la mobilisation des fonds au service du logement (politique d'investissement à moyen terme, rendement visé, résultats obtenus, ...)
L'Aspim appelle aussi à dynamiser la capacité des investisseurs de long terme à intervenir en complémentarité de l'épargne intermédiée avec la mise en place d'une politique d'investissement (acquisition, en nue-propriété, création d'un OPCI dédié, fonctionnement en club deal,...)

Les réflexions de l'Aspim n'écartent pas non plus la dimension fiscale " sans considérer pour autant que la fiscalité doive être la pierre angulaire du développement de l'épargne immobilière intermédiée en matière de logements intermédiaires. La réflexion fiscale devra être approfondie pour définir les déterminants d'une épargne immobilière significative à la hauteur des besoins dans les zones tendues" , relève l'étude.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant