Le limogeage de Delphine Batho déclenche de vives réactions

le
1
RÉACTIONS - Entre indignation sur la méthode, comparaison avec le cas Montebourg et remise en cause de la participation des écologistes au gouvernement, les réactions au limogeage de Delphine Batho se multiplient.

L'annonce du limogeage de la ministre de l'Écologie Delphine Batho, qui avait critiqué un peu plus tôt la réduction de budget de son ministère, a déclenché une pluie de réactions politiques.

Pascal Durand, secrétaire national de Europe-Écologie les Verts:

««A partir du moment où elle exprime un désaccord, je regrette que l'on mette fin à ses fonctions immédiatement, et qu'on ne laisse pas l'espace à un débat (...) Je vois que l'écologie sert encore de variable d'ajustement. On va arriver au troisième ministre de l'écologie en une année. C'est le seul ministère qui a tourné de cette manière».

Jean-Vincent Placé, président des sénateurs écologistes:

«C'est une façon invraisemblable de rég...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Bol78 le mardi 2 juil 2013 à 21:15

    Jean-Vincent Placé, un mec qui ne sait rien de notre société, il n'a jamais été salarié !A virer, comme tous ces mecs qui vivent au crochet de notre système.