Le Liberia se prépare à rouvrir ses écoles avec le recul d'Ebola

le
0

MONROVIA, 5 janvier (Reuters) - Le Liberia se prépare à rouvrir ses écoles, fermées depuis six mois en raison de l'épidémie de fièvre Ebola qui a fait plus de 3.400 morts dans le pays, a déclaré lundi un responsable du ministère de l'Education. Le nombre des nouveaux cas de contamination par le virus Ebola a diminué ces dernières semaines au Liberia et la présidente Ellen Johnson Sirleaf a annoncé ce week-end que des écoles allaient rouvrir le 2 février, sans préciser si cette décision concernait l'ensemble du système éducatif. George Wuo, directeur au ministère de l'Education, a expliqué lundi que les autorités envisageaient la réouverture d'environ 500 écoles dans l'ensemble du pays. "Nous discutons avec nos partenaires de la distribution de thermomètres sans contact et de bassines pour le lavage des mains à toutes les écoles de la république du Liberia", a-t-il dit. La rentrée des classes était initialement prévue en septembre mais le gouvernement l'a repoussé sine die en août afin de limiter les risques de propagation du virus. A ce jour, plus de 20.000 cas de contamination ont été recensés au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, les trois pays les plus touchés par l'épidémie, qui a tué près de 8.000 personnes. (James Harding Giahyue, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant