Le Liban impuissant face aux obus syriens

le
0
Après les nouveaux tirs syriens sur des villages contrôlés par le Hezbollah, le Liban qui craint un embrasement à sa frontière avec la Syrie, va adresser une protestation auprès de La ligue arabe et annonce l'envoi de renforts de l'armée.

Beyrouth

La décision a tout d'un aveu d'impuissance: le gouvernement démissionnaire libanais a annoncé son intention de protester auprès de la Ligue arabe contre les tirs d'obus syriens dont des villages frontaliers sont les victimes. Dimanche, deux personnes ont été tuées et quatre autres blessées dans le Hermel, un fief du Hezbollah dans le nord-est du pays. L'attaque a été revendiquée par un chef de l'opposition armée syrienne, qui accuse le parti chiite libanais d'envoyer ses hommes en Syrie auprès des forces de Bachar el-Assad. Et le Conseil national syrien l'a présentée comme une riposte aux «agressions du Hezbollah» que l'opposition syrienne, dans un communiqué, enjoint le gouvernement libanais de «faire...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant