Le leader des génériques distribue 1 500 médicaments

le
0
Les génériqueurs sont appelés à un fort développement, dans les pays matures comme dans les pays émergents.

Le problème se limite à la France, a indiqué lundi Teva. Un pays qui ne représente, avec 1000 salariés, deux sites de production, à Sens et Nevers, et un chiffre d'affaires de 700 millions d'euros, qu'une petite part de l'activité du groupe israélien. Dans l'Hexagone, Teva est le cinquième distributeur de médicaments, avec plus de 1500 références, et le numéro trois des géné­riques, distribués sous les marques Teva et Ratiopharm.

Mais le champion des génériques, basé à Petah Tikva, coté à Tel-Aviv et à New York, redoute évidemment les conséquences de cette affaire sur son image à l'international. Même si, pour l'instant, les sites anglo-saxons ne se précipitent pas pour relayer l'affaire.

Le laboratoire créé il y a plus d'un siècle est, avec un chiffre d'affaires de plus de 20 milliards de dollars et une capitalisation b...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant