Le « lanceur d'alerte » choisit de rester dans le pays de Poutine

le
0
VIDÉO - Edward Snowden a déclaré vendredi 12 juillet à des avocats et défenseurs russes des droits de l'Homme qu'il allait renouveler sa demande d'asile à la Russie, où il est bloqué dans un aéroport de Moscou, faute de pouvoir partir pour un pays d'Amérique latine.

Edward Snowden a créé la surprise hier en réitérant sa demande d'asile politique en Russie, après avoir passé 20 jours coincés dans la zone internationale de l'aéroport Sheremetyevo de Moscou. C'est la première fois depuis son arrivée qu'il s'explique publiquement sur ses intentions vis-à-vis de la Russie. Une autre surprise a suivi une heure plus tard, lorsque le président de la Chambre basse du Parlement russe, Sergueï Narychkine, a déclaré à l'agence RIA Novosti: «La Russie doit accorder l'asile politique à Edward Snowden, parce qu'il risque la peine de mort aux États-Unis.»

Edward Snowden a rompu le mur de silence et le mystère qui entouraient son séjour à l'aéroport moscovite en invi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant