Le lait de chamelle génétiquement modifié pourrait créer des médicaments

le
0
Le sujet peut prêter à sourire, mais devrait tout de même fâcher les militants de la protection de l'environnement.
Le sujet peut prêter à sourire, mais devrait tout de même fâcher les militants de la protection de l'environnement.
Des chameaux génétiquement modifiés pourraient aider à la conception de médicaments moins chers.

Une étude menée par des chercheurs de Dubaï a mis le doigt sur une découverte qui devrait faire couler de l'encre. D'après eux, le lait de chameaux génétiquement modifiés (!) pourrait en effet servir à une production de protéines pharmaceutiques qui serait ensuite transformées en médicaments à bas prix comme l'insuline ou divers traitements destinées à coaguler le sang et à lutter contre l'hémophilie. Les premiers embryons de chameaux transgéniques devraient être implantés dans des femelles porteuses d'ici la fin de l'année, mais moins de 5 % de ces derniers devraient donner lieu à des naissances.
Le choix du chameau n'est pas anodin : même si les vaches auraient pu offrir une meilleure production de lait, l'espèce a été choisie parce qu'elle est mieux adaptée au climat des Émirats Arabe Unis. On imagine cependant mal les militants écologistes souscrire à cette initiative pour le moins déroutante.

Une tentative risquée à l'encontre du développement durable ?

Les écologistes ont en effet toujours été farouchement hostiles à la modification génétique pour des raisons éthiques. Et lorsqu'en mai dernier, un institut panaméen avait soumis l'idée de modifier génétiquement des moustiques pour lutter contre la dengue en Amérique Latine, certains d'entre eux l'ont balayée, évoquant un risque d'altération physi
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant