Le laboratoire Bristol-Myers lance une OPA amicale sur Amylin

le
0

NEW YORK (Reuters) - Bristol-Myers Squibb a annoncé vendredi soir le lancement d'une OPA amicale de 5,3 milliards de dollars (4,2 milliards d'euros) sur la société de biotechnologies californienne Amylin Pharmaceuticals, ce qui permettra au laboratoire new-yorkais de se développer dans le traitement du diabète.

Face aux pressions de l'investisseur "activiste" Carl Icahn, Amylin, spécialisé dans les troubles du métabolisme, avait commencé à approcher des acquéreurs potentiels en avril après avoir rejeté une offre précédente de 3,5 milliards de dollars de la part de Bristol-Myers.

Au total, cinq géants de la pharmacie dont le britannique AstraZeneca, le suisse Novartis et le français Sanofi étaient en lice pour obtenir les faveurs d'Amylin, a-t-on appris cette semaine de sources proches du dossier.

Bristol-Myers offre 31 dollars par action Amylin, soit une prime de 10% sur le cours de clôture d'Amylin vendredi. L'action Amylin a vu son cours tripler par rapport à son cours de près de huit dollars d'octobre dernier.

Bristol-Myers précise avoir aussi conclu un accord avec AstraZeneca pour collaborer sur des molécules Amylin une fois le rachat du groupe de San Diego effectué. AstraZeneca paiera 3,4 milliards de dollars pour ces droits.

Bristol-Myers et AstraZeneca collaborent déjà dans le diabète et souhaitent développer leur présence sur un marché en pleine expansion. Plus de 360 millions de personnes dans le monde souffrent de cette affection en partie due à l'obésité.

Les deux projets ont été approuvés par les conseils d'administration d'Amylin, Bristol et AstraZeneca.

Ces transactions devraient réduire le bénéfice par action ajusté de Bristol-Myers en 2012 et 2013 d'environ trois cents avant de devenir légèrement positives pour le BPA en 2014.

Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant