Le labo britannique GSK cède une usine en Normandie

le
0
Le groupe pharmaceutique britannique GSK cède son usine de Notre-Dame de Bondeville en Normandie, et l'ensemble de son activité thrombose, au laboratoire sud-africain Aspen pour 835 millions d'euros. Aspen garantit les emplois français pendant deux ans.

Le laboratoire britannique GSK va céder son usine normande de Notre-Dame de Bondeville, près de Rouen, et avec elle l'ensemble de son activité thrombose, en particulier les médicaments Fraxiparine et Arixtra, au groupe sud-africain Aspen. L'opération coûte 835 millions d'euros à Aspen, qui signe là sa première implantation en France.

Près de 750 employés sont affectés par cette cession dans l'Hexagone. Mais celle-ci ne s'accompagne d'aucune suppression de poste précise le groupe sud-aficain: «les emplois sont garantis deux ans» à partir de la reprise, qui sera finalisée mi-2014, a déclaré ce lundi Stephen Saad, président d'Aspen Pharma. Le groupe sud-africain, dont les ventes mondiales s'élèvent à 1,5 mil...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant