Le Lab de l'Institut culturel Google ouvre mais sans Filippetti

le
0
Le Lab de l'Institut culturel Google ouvre mais sans Filippetti
Le Lab de l'Institut culturel Google ouvre mais sans Filippetti

Google a lancé mardi à Paris le "Lab" de son Institut culturel, un lieu de rencontre entre les acteurs de la culture du monde entier et ses ingénieurs, dont l'inauguration a été boycottée par Aurélie Filippetti.Entre la ministre de la Culture et le géant américain de l'internet, l'heure n'est toujours pas à l'apaisement. Aurélie Filippetti a annulé au dernier moment sa venue mardi en fin d'après-midi à la cérémonie de présentation du Lab par Vint Cerf, vice-président du groupe américain."Malgré la qualité du projet de l'Institut culturel de Google, la ministre ne souhaite pas servir de caution" au groupe américain, a indiqué son cabinet."Nous n'avons pas assez d'assurances à ce stade sur un certain nombre de sujets", a précisé le cabinet.La ministre attend que "Google s'engage plus résolument sur plusieurs sujets, comme la fiscalité et la protection des données personnelles", a ajouté le cabinet.La ministre veut également veiller à "l'équilibre" des contrats entre les établissements publics et Google dans le cadre du Google Art Project, qui montre des oeuvres de musées partenaires sur son site."Nous sommes surpris de la décision personnelle de la ministre de la Culture de ne pas venir aujourd'hui", a déclaré Nick Leeder, directeur général de Google France dans un court communiqué."Cependant, ce soir, nous célébrons le travail accompli avec près de 400 partenaires du monde entier, dont de nombreuses institutions françaises. Nous sommes très fiers de l?ouverture de l?Institut Culturel qui constitue un investissement significatif en France pour la démocratisation de l?accès à la culture", a-t-il ajouté.Deux ans et demi après la création de son Institut culturel, jusqu'alors plateforme internet uniquement, Google lui a donné un espace physique de 340 m2. Il est installé dans les anciennes écuries de l'hôtel particulier qui accueille Google France ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant