Le Kurdistan irakien reprend ses exportations de pétrole

le
0

(Commodesk) Le gouvernement autonome du Kurdistan irakien reprend les livraisons de pétrole vers le reste du pays, quatre mois après les avoir interrompues. Les deux entités sont en conflit du fait de litiges sur les contrats pétroliers : Bagdad ne reconnaît pas au Kurdistan le droit de signer des contrats directement avec les multinationales, alors que la province reproche à l'Etat de ne pas indemniser ces entreprises.

D'après le ministère kurde des Ressources naturelles, la décision d'exporter de nouveau la production est motivée par la volonté de régler pacifiquement le différend. Mais il attend en retour que le gouvernement de Bagdad paie les sommes dues aux compagnies, afin qu'elles reprennent la production et soient incitées à réaliser des investissements.

L'objectif des autorités kurdes est de produire 100.000 barils de pétrole par jour dès les premières semaines d'août, avant de porter ce chiffre à 200.000 si les paiements sont effectués. Selon le dernier rapport annuel de BP, paru en juin, l'Irak produit au total 2,8 millions de barils par jour.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant