Le Kurdistan irakien prêt à négocier le conflit pétrolier

le
0

(Commodesk) La région autonome du Kurdistan est prête à reprendre les négociations avec Bagdad concernant les différends sur l'exploitation pétrolière. Celui-ci pourrait être réglée par un amendement à la loi de 2007 sur le gaz et le pétrole, a indiqué Rosh Nuri al-Shawish, vice-premier ministre du Kurdistan, à la presse locale.

Le gouvernement central reproche aux autorités kurdes de signer des contrats directement avec les entreprises pétrolières. Il a d'ailleurs demandé à plusieurs d'entre elles, dont Total*, de choisir entre les contrats proposés par Bagdad et ceux du Kurdistan, ces derniers présentant des conditions financières plus avantageuses. De plus, la répartition des bénéfices de l'industrie pétrolière crée également des tensions entre les deux entités.

Les livraisons entre le Kurdistan et le reste de l'Irak ont été interrompues pendant quatre mois, entre avril et août dernier. Le Kurdistan assure environ 10% de la production pétrolière irakienne mais ne possède pas encore d'infrastructures pour l'exporter.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant