Le Kremlin s'inquiète du sort des orphelins russes

le
0
Maxime Kouzmine est le vingtième enfant russe en dix ans, à avoir été adopté par des parents américains qui se sont révélés meurtriers. Vladimir Poutine invite de son côté à se concentrer en priorité sur les «enfants russes laissés sans soins parentaux» dans leurs propre pays.

Les plus ardents propagandistes russes de la cause anti-américaine ont trouvé leur nouvelle icône: il s'agit d'un garçonnet de trois ans, Maxim Kouzmine, résidant au Texas, qui est mort après avoir été roué de coups par sa mère adoptive, une professeur d'économie de 40 ans, nommé Laura Chatto, qui lui administrait également des médicaments psychotropes. Maxime Kouzmine est le vingtième bambin russe en dix ans, à avoir été adopté par des parents américains qui se sont révélés meurtriers, a annoncé le Kremlin, qui tient un décompte très scrupuleux de ces tragédies. Le précédent s'appelait Dima Yakovlev. Il avait été laissé seul dans une voiture, abandonné sur un parking en plein soleil.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant