Le Kremlin nie détenir un dossier compromettant sur Trump

le , mis à jour à 11:49
2
 (Actualisé avec déclarations) 
    MOSCOU, 11 janvier (Reuters) - Le Kremlin a démenti mercredi 
matin détenir des dossiers compromettants sur Donald Trump ou 
sur son ex-adversaire démocrate à l'élection du 8 novembre 
dernier, Hillary Clinton. 
    Réagissant aux révélations de plusieurs médias américains, 
dont CNN, la présidence russe affirme que les documents qui ont 
fuité sont des faux fabriqués pour nuire aux relations 
russo-américaines. C'est une "absurdité totale", a déclaré à la 
presse le porte-parole de la présidence, Dmitri Peskov. 
    Le Kremlin y voit une nouvelle manifestation de "l'hystérie 
anti-russe" entretenue dans un esprit de "chasse aux sorcières". 
    Des documents confidentiels non corroborés mais présentés la 
semaine dernière par les chefs du renseignement américain au 
futur président des Etats-Unis indiquent que des agents russes 
détiendraient des informations personnelles et financières 
compromettantes à son sujet, a-t-on appris mardi soir auprès de 
deux responsables américains, confirmant des informations 
d'abord révélées par CNN.   
    "C'est une tentative visant à nuire à nos relations 
bilatérales. C'est un roman de gare", a déclaré Peskov. 
    "Il faut réagir à cela avec une dose d'humour, mais il y a 
aussi un aspect triste dans tout ceci. On entretient une 
hystérie pour poursuivre une chasse aux sorcières politique", a 
poursuivi le porte-parole du Kremlin, dont le nom apparaît dans 
le document mis en ligne par le site BuzzFeed. 
    Le Kremlin, a-t-il ajouté, n'a pas pour habitude de monter 
des dossiers compromettants sur ce qui que ce soit mais préfère 
se focaliser sur l'édification de relations avec les partenaires 
extérieurs de la Russie. 
    Interrogé sur la perspective de nouvelles sanctions 
américaines contre le secteur russe des hydrocarbures, il a 
répondu que de telles mesures nuiraient à la Russie mais aussi 
aux relations bilatérales avec les Etats-Unis et à l'économie 
mondiale. 
 
 (Andrew Osborn et Alexander Winning; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le mercredi 11 jan 2017 à 14:10

    "Je lis les actualités de Washington tous les jours : nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie, livraison de complexes de défense sol-air aux coupe-jarrets syriens, actions absurdes et destructrices sur tous les fronts de la politique étrangère. Dieu a créé le monde en sept jours, l'administration Obama a deux jours de plus pour le détruire" a écrit Mme Zakharova (porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères) sur sa page Facebook.

  • franck8 le mercredi 11 jan 2017 à 11:50

    On ne s' attendait pas à ce qu'ils le reconnaissent !