Le Kremlin cherche à organiser la riposte

le
0
À l'initiative du parti Russie unie, une contre-manifestation a rassemblé lundi des milliers de personnes au c?ur de Moscou.

À pas hésitants, le pouvoir russe cherche à organiser la contre-offensive aux importantes manifestations qui ont eu lieu samedi dans plus de cinquante grandes villes russes. À Moscou, près de 80.000 personnes s'étaient réunies sur la place des Marécages pour dénoncer les fraudes qui, selon elles, auraient émaillé le scrutin du 4 décembre. Le principe du Kremlin est simple: tenter d'étouffer, chez les contestataires, toute velléité de poursuivre leur mouvement.

Le porte-parole de Vladimir Poutine a démenti l'existence de fraudes massives, rendant caduque la proposition exprimée la veille par le président Dmitri Medvedev, visant à «vérifier» les résultats électoraux. «Même si l'on admet de manière hypothétique que les résultats puissent être contestés en justice, cela ne peut en aucun cas remettre en cause la légitimité du scrutin«, a déclaré Dmitri Peskov, ajoutant que «les prétendus témoignages concernent à peu près 0,5 % du nombre total de b

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant