Le Kirghizistan veut taxer plus le minier Centerra

le
0

Commodesk - Le Premier ministre et le ministre de l'Economie du Kirghizistan ont annoncé, le 25 janvier, qu'ils souhaitaient revenir sur les accords de 2009 dont bénéficie Centerra Gold, la compagnie canadienne qui exploite la mine d'or Kumtor. Cette décision fait suite au rapport de la Commission d'Etat menée par le ministre de l'Economie.

Grâce à ces accords signés sous l'ancien président, Kurmanbek Bakiyev, Centerra bénéficie d'avantages fiscaux par rapport aux autres compagnies présentes dans le pays. Ses taxes sont de l'ordre de 13% de ses revenus brut auxquelles s'ajoutent 1% pour un fond spécial destiné au développement de la région d'Issyk Kul, où se trouve la mine. D'après le ministre de l'économie, cité dans la presse locale, d'autres entreprises étrangères paieraient 17 à 20% d'impôts.

La minière a assuré, le 28 janvier, qu'elle était prête à discuter avec le gouvernement kirghize mais que l'accord avait été validé par le Parlement et que la mine continuera de fonctionner.

La Commission d'Etat avait demandé, en décembre 2012, 152 millions de dollars à Centerra en dédommagement des dégâts environnementaux relatifs à l'exploitation de Kumtor. Cette mine est la plus importante d'Asie centrale, elle assure 12% du PIB national. 9,8 tonnes d'or en ont été extraites en 2012.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant