Le «Kerviel» d'UBS reconnu coupable de fraude

le
0
En procès depuis huit semaines, Kweku Adoboli, l'ex-trader d'UBS accusé d'une fraude massive ayant coûté 2,3 milliards de dollars à la banque suisse, a été reconnu coupable ce mardi d'un chef d'accusation. La délibération continue. » PORTRAIT - Un trader bosseur, fêtard et généreux

Londres

Kweku Adoboli, l'ex-trader d'UBS accusé d'une fraude massive ayant coûté 2,3 milliards de dollars à la banque suisse, a été reconnu coupable par un tribunal londonien. Le jury continuait en fin de matinée de délibérer sur les cinq autres chefs d'accusation - un autre de fraude et quatre de manipulations comptables. Kweku Adoboli avait été arrêté le 15 septembre 2011 au siège londonien d'UBS dans la City, dénoncé par sa banque. Il a passé neuf mois en détention provisoire avant d'être libéré sous caution.

Pendant les huit semaines de procès se sont affrontées deux versions opposées du personnage. Celle d'un «joueur» intrépide sans foi ni loi, motivé p...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant