Le Kenya préconise un report de la présidentielle au Burundi

le , mis à jour à 09:28
0

NAIROBI, 18 mai (Reuters) - Le président kényan Uhuru Kenyatta a recommandé à son homologue burundais Pierre Nkurunziza, qui a échappé la semaine dernière à une tentative de coup d'Etat, de repousser la tenue de l'élection présidentielle programmée le 26 juin prochain, a rapporté lundi le porte-parole de la présidence kényane. Le Burundi a basculé dans une grave crise politique à la suite de la décision de Nkurunziza de briguer un troisième mandat présidentiel, violant, selon l'opposition, la Constitution et les accords de paix d'Arusha qui ont mis à la fin la guerre civile de 1993-2005. D'après le porte-parole de la présidence kényane, les deux chefs d'Etat se sont entretenus dimanche par téléphone. Manoah Esipisu a ajouté que les homologues de Kenyatta dans la région partageaient son analyse. Le calendrier électoral, a-t-il précisé, doit être modifié afin de créer un "environnement propice". Mais le scrutin devrait se tenir avant la fin de l'actuel mandat de Nkurunziza, fin août. Les Etats de l'Afrique des Grand Lacs redoutent les répercussions de la crise qui a déjà poussé plus de 100.000 Burundais à se réfugier dans les pays voisins, notamment le Rwanda, la Tanzanie et la République démocratique du Congo (RDC). L'opposition burundaise a appelé à de nouvelles manifestations ce lundi contre Nkurunziza. (Duncan Miriri; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant