Le Kenya pourrait être privé de JO

le
0

Touché par divers scandales de corruption et de dopage, le Kenya a reçu un avertissement de l'Agence mondiale antidopage. En cas de non respect des règles de conformité, le Kenya pourrait manquer les Jeux Olympiques de Rio.

C'est un avertissement inquiétant pour le Kenya. Mardi, l'AMA (Agence mondiale antidopage) a prévenu le Kenya. Empêtrée dans plusieurs scandales de dopage et de corruption, la Fédération kenyane doit respecter les règles de conformité et est « parfaitement au courant de ce qu'il doit faire » avant le 5 avril prochain, comme l'a précisé Craig Reedie, le président de l'AMA. Depuis 2013, quarante athlètes kenyans ont été suspendus pour dopage. Le directeur général de la Fédération, Isaac Mwangin a même été suspendu six mois de toutes fonctions.

Si le Kenya ne satisfait pas les exigences de l'AMA dans les délais imposés, il pourrait être privé de Jeux Olympiques de Rio. La même menace plane sur la Russie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant