Le Kansas renforce sa législation anti-gay

le
3
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

La loi qui vient d'être adoptée par la Chambre des représentants du Kansas a de quoi interpeller. Ce texte, adopté par 72 voix contre 49, comme le rapporte The Guardian, est en effet en passe de légaliser ouvertement la discrimination à l'égard des unions homosexuelles. Sous couvert de protéger la "liberté religieuse", le texte stipule que tout individu, groupe, ou entreprise privée peut refuser de servir des couples gay (qu'il s'agisse d'un partenariat domestique, d'une union civile, d'un mariage) si "cela est contraire à leur croyance religieuse sincère".

On imagine aisément les conséquences désastreuses d'une telle loi, qui autorise potentiellement un employeur, y compris dans le service public, à virer un employé au motif de sa sexualité ou encore un hôpital à refuser des soins à un patient pour la même raison. Et tout cela, sans qu'une quelconque poursuite légale soit possible pour les personnes discriminées. Inutile de préciser que le mariage homosexuel, soumis à un référendum en 2005, est interdit au Kansas.

"La discrimination n'a pas sa place dans les sociétés civilisées"

Même si la loi doit encore être validée par le Sénat du Kansas, l'issue du vote ne fait guère de doutes. Comme la Chambre des représentants, ce dernier est largement acquis aux républicains. Et même si la présidente - républicaine - du Sénat du Kansas, Susan Wagle, est montée au créneau contre une telle mesure, annonçant que ses membres,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xuoraf le lundi 3 mar 2014 à 12:21

    Ce problème aurait été traité avec plus de discrétions l'on n'en serait pas là! L'homosexualité est une déviance et comme telle n'a pas à être étalée sur la place publique. Bientôt ceux qui ne sont pas homosexuel seront traités d'anormaux...

  • knbskin le dimanche 16 fév 2014 à 17:58

    Euh ! Pardon, du Kansas, voulais-je dire !

  • knbskin le dimanche 16 fév 2014 à 17:57

    A force de glorifier l'homosexualité, qui n'est rien d'autre qu'un handicap de couple (ne pas pouvoir avoir de descendance en couple, comme les couples stériles), à traiter comme tous les handicaps, on va finir par déclencher des réactions idiotes comme celle du Texas ...