Le kamikaze de St Pétersbourg avait été expulsé de Turquie

le
0
    ISTANBUL, 12 avril (Reuters) - L'homme soupçonné par la 
police russe d'avoir commis l'attentat suicide ayant fait 14 
morts le 3 avril dans le métro de Saint-Pétersbourg avait été 
expulsé en décembre dernier de Turquie où il se trouvait depuis 
un an, a-t-on appris de source autorisée. 
    Son visa avait expiré. Durant son séjour, entamé en novembre 
2015, ajoute-t-on de même source, "il était apparu suspect en 
raison de certains de ses contacts mais aucune action n'avait 
été entreprise car il n'y avait là rien d'illégal". 
    La présence en Turquie à cette époque d'Akbarjon Djalilov, 
un Russe d'origine kirghize, avait été signalée à Reuters la 
semaine dernière par deux de ses connaissances. 
    Il y aurait rejoint son oncle dans la région d'Antalya, dans 
le sud du pays. Des rumeurs de volonté de passage en Syrie 
avaient entouré son déplacement en Turquie mais on ignore s'il 
s'y est effectivement rendu. 
 
 (Orhan Coskun, Gilles Trequesser pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant