Le juge Gentil poursuivra Guaino «en temps utile»

le
2
INFO LE FIGARO - Le magistrat bordelais renonce à attaquer Henri Guaino pour «outrage à magistrat». Une action en justice contre le député UMP pourrait nuire à la procédure en cours.

La procédure pour «outrage à magistrat» contre Henri Guaino, qui a accusé le juge Jean-Michel Gentil de «déshonorer» la justice, sera lancée «en temps utile», annonce lundi soir l'avocat du magistrat, Me Rémi Barousse, au figaro.fr. «Nous ne sommes pas pressés par des délais. La prescription est de trois ans», complète l'avocat.

Le juge Gentil, qui a mis en examen Nicolas Sarkozy pour «abus de faiblesse», choisit donc de ne pas se précipiter dans une action contre le député UMP, proche de l'ex-chef de l'État. Une procédure «à chaud» aurait pu donner prise aux critiques sur la «partialité» du magistrat et sa «trop grande implication personnelle» dans ce dossier.

Elle aurait également pu nourrir une demande de dessaisissement du juge par la défense de l'ancien préside...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • derastea le mardi 26 mar 2013 à 10:22

    pas fait que déja en terre é

  • dhote le mardi 26 mar 2013 à 07:20

    Le comportement du juge est curieux!!!