Le journaliste australien d'Al Djazira veut être expulsé d'Egypte

le
0

SYDNEY, 2 janvier (Reuters) - Le journaliste australien Peter Greste, employé de la chaîne arabe Al Djazira au Caire dont la condamnation à sept ans de prison a été annulée en cassation, a demandé à être expulsé d'Egypte, a annoncé sa famille vendredi. Peter Greste et deux autres journalistes du bureau égyptien d'Al Djazira, le Canado-Egyptien Mohamed Fahmy et l'Egyptien Baher Mohamed, ont vu la cour de cassation égyptienne annuler jeudi leurs condamnations à des peines de prison et ordonner la tenue d'un nouveau procès. Les trois hommes, arrêtés en décembre 2013, avaient été condamnés en juin dernier à des peines de sept à dix ans de prison fermes notamment pour assistance à une "organisation terroriste" - en l'occurrence les Frères musulmans, désormais hors la loi. L'avocat de Peter Greste a officiellement demandé à ce que son client soit expulsé. (Jane Wardell avec Maggie Fick au Caire; Eric Faye et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant