Le journal The Sun publie des photos du prince Harry nu

le
0
DES PHOTOS DU PRINCE HARRY NU PUBLIÉES EN ?UNE? DU SUN
DES PHOTOS DU PRINCE HARRY NU PUBLIÉES EN ?UNE? DU SUN

LONDRES (Reuters) - Le journal britannique The Sun publie ce vendredi des photos du prince Harry nu dans un hôtel de Las Vegas.

Le tabloïd, fleuron du groupe News Corp de Rupert Murdoch, brise ainsi le consensus observé par la presse britannique, qui a respecté jeudi la demande de la famille royale de ne pas publier ces photos.

En "une" du Sun, on peut voir vendredi une photo du prince Harry nu, cachant son sexe avec ses mains, tandis qu'une femme apparemment nue elle aussi se trouve dans son dos.

Le journal explique que des millions de personnes à travers le monde ont déjà vu ces clichés du petit-fils de la reine Elizabeth sur internet et que ses lecteurs ont bien le droit eux aussi de les voir.

Dans un message vidéo diffusé sur le site internet du tabloïd, David Dinsmore, patron de la rédaction du Sun, affirme que la décision n'a pas été prise à la légère mais que cette affaire relève de "la liberté de la presse".

"Il s'agit d'une situation absurde où une photo peut être vue par des centaines de millions de personnes à travers le monde sur internet mais ne peut pas être vue dans le journal à plus grand tirage du pays, lu tous les jours par huit millions de personnes", dit David Dinsmore.

"Il s'agit que nos lecteurs puissent participer au débat sur l'homme qui est le troisième dans l'ordre de succession au trône, c'est aussi simple que cela", ajoute-t-il.

Le site internet TMZ a été le premier mercredi à diffuser deux photos du prince Harry nu.

La monarchie britannique a invité la presse du royaume à ne pas publier ces photos au nom du respect de la vie privée du prince Harry, réputé pour son goût de la fête.

"Nous avons fait connaître notre point de vue au sujet de la vie privée du prince Harry. Les journaux s'autorégulent et donc la publication de ces photos est une décision qui appartient en dernier ressort aux rédacteurs en chef", a réagi vendredi un porte-parole de la famille royale cité par la BBC.

Les pratiques de la presse britannique font l'objet d'un vif débat depuis qu'a éclaté en juillet 2011 le scandale des écoutes téléphoniques illégales pratiquées par le tabloïd News of the World, pendant dominical du Sun fermé depuis par News Corp.

Stephen Mangan, Bertrand Boucey pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant