Le Journal Officiel préfère "tout en ligne" à "pure player"

le
0
Le Journal Officiel vient de dévoiler la version française du mot "pure player", emprunté de l'anglais pour désigner les entreprises ayant démarré et n'existant que sur internet: désormais, il faudra préférer l'adjectif invariable "tout en ligne" lev dolg
Le Journal Officiel vient de dévoiler la version française du mot "pure player", emprunté de l'anglais pour désigner les entreprises ayant démarré et n'existant que sur internet: désormais, il faudra préférer l'adjectif invariable "tout en ligne" lev dolg

(AFP) - Le Journal Officiel vient de dévoiler la version française du mot "pure player", emprunté de l'anglais pour désigner les entreprises ayant démarré et n'existant que sur internet: désormais, il faudra préférer l'adjectif invariable "tout en ligne".

Dans son édition de dimanche, le Journal officiel annonce que la Commission générale de terminologie et de néologie, organisme placé sous l'autorité du Premier ministre et chargé de favoriser l'enrichissement de la langue française, qualifie de "tout en ligne" un "éditeur, en particulier un éditeur de presse, qui exerce son activité exclusivement dans l'internet, ou de cette activité elle-même".

"On parle par exemple d'un +journal tout en ligne+ ou encore de l'+édition tout en ligne+", illustre le JO. "Le terme +pure player+, emprunté de l'anglais, est à proscrire", recommande la publication.

En janvier 2013, le "hashtag", symbolisé sur Twitter par le signe # (dièse), était devenu en France, pour le JO, le "mot-dièse", suscitant ironie et scepticisme sur internet.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant